Une revue sur le Reiki et la dépression

Le Reiki est une forme alternative de médecine traditionnelle appelée « guérison énergétique spirituelle« . Il a été créé dans les années 1920 dans l’ouest du Japon, et s’est rapidement répandu dans la population japonaise. Le terme « Reiki » signifie « guérison spirituelle ». Les praticiens du Reiki utilisent généralement une technique pratique connue sous le nom de méditation palmaire ou de guérison par les mains, par laquelle une forte « énergie universelle » appelée « ki » est passée dans les mains du praticien afin de faciliter la guérison physique ou émotionnelle du patient. Cette technique est souvent comparée à celle du Reiki mais n’est pas officiellement acceptée par l’Association médicale américaine.

Le processus de guérison commence par l’identification d’un problème ou d’une maladie, puis par l’application d’une technique de reiki pour aider le client à se soigner lui-même. Cette auto-guérison se fait pendant que le client reste en présence du praticien de reiki. Les praticiens appellent ce type de guérison du moment présent une technique d' »imposition des mains » car pendant ce temps, le client se concentre sur le déblocage du flux de « ki » de son corps afin qu’il puisse s’écouler librement vers le récepteur. Pendant ce temps, le client se concentre également sur la libération de son esprit de tout stress, peur ou inquiétude qui pourrait empêcher le flux du « ki ».

reiki

De nombreuses personnes qui sont devenues des adeptes du reiki ont fait état de grandes améliorations de leur qualité de vie. Le reiki améliore l’humeur, aide à réduire le stress, diminue l’anxiété, donne une plus grande confiance en soi et traite une grande variété de problèmes médicaux. Il est considéré comme un traitement très sûr, et aucun collège médical aux États-Unis ou en Europe n’a approuvé le reiki comme méthode de guérison valable. La technique de guérison du reiki est similaire à celle du Reiki Chi, la forme la plus populaire de l’art du Reiki, et il existe de nombreux exemples de patients ayant expérimenté les deux méthodes. Les personnes qui ont reçu du reiki font état d’un état d’esprit extrêmement paisible et détendu, qui comprend généralement la sensation d’être « surveillé par » l’énergie universelle qui circule à travers tous les êtres vivants.

Pour pratiquer le reiki, un praticien doit être très calme et serein dans son corps et son âme. Le praticien doit être en bonne santé pour éviter de créer un déséquilibre dans le « ki » qui est censé couler du corps du praticien, et de lui, directement dans le récepteur. Pour atteindre cet état de relaxation, le praticien doit permettre à son esprit d’accepter l’énergie universelle de la vie. La plupart des praticiens du reiki croient au concept de « ne pas voir les choses telles qu’elles sont », et voient plutôt les choses telles qu’elles sont réellement dans l’expérience de la réalité physique du récepteur. Pendant qu’un patient est détendu, il ne doit pas essayer de changer quoi que ce soit en lui-même, car cela pourrait éventuellement causer de la confusion et des perturbations chez le patient. Au lieu de cela, il faut permettre au receveur de réaliser que toutes les choses sont contenues dans cette seule expérience de la vie.

Lorsqu’une séance de reiki peut être perturbée pour diverses raisons, et qu’un praticien est confronté à la possibilité de revenir pour commencer une séance, il y a deux types d’interruption qui peuvent se produire. Si l’attention de la personne s’est égarée au cours du traitement, elle devra alors retrouver son attention pour terminer le traitement. Lorsque cela se produit, le praticien informe la personne qu’il peut être nécessaire d’abandonner le traitement pour le moment, car une autre possibilité se présentera dans un avenir proche. Ces interruptions peuvent se produire si les yeux du praticien sont fatigués, par manque de sommeil suffisant, ou si le patient est distrait lors d’une discussion avec une autre personne, ou s’il se sent faible et nauséeux.

Outre l’inconfort, une autre raison pour laquelle le reiki peut contribuer à réduire la douleur est qu’il peut aider à calmer le système nerveux. Au cours d’un traitement reiki, les mains du praticien touchent le corps de l’individu, mais pas directement, ce qui permet à l’esprit conscient de s’enregistrer dans la partie inconsciente du cerveau. Cela permet à l’esprit conscient de surveiller les niveaux de douleur ou d’inconfort. Les praticiens du Reiki comparent souvent cette expérience à une méditation et estiment qu’elle permet à l’individu de libérer les énergies et les sentiments négatifs qui se sont accumulés tout au long de la journée. Le praticien croit également que le processus de guérison se poursuivra même lorsque l’esprit conscient est distrait et peut aider à soulager le stress.

Il existe des preuves scientifiques qui soutiennent l’efficacité du reiki comme traitement de l’anxiété. Une étude a été menée à l’université de Cincinnati, où quarante-deux adultes souffrant d’anxiété légère à modérée ont été choisis au hasard pour recevoir l’un des quatre traitements utilisant leur propre champ énergétique de reiki. Les résultats ont montré que les participants qui avaient reçu des traitements de reiki étaient significativement moins anxieux que le groupe placebo. De plus, les participants ont pu remarquer la différence dans leurs symptômes physiques, ce qui a permis de mesurer leur état mental.

Les études mentionnées ci-dessus ne représentent qu’un petit échantillon des nombreuses études rigoureuses qui ont été menées en utilisant le reiki pour traiter différents types de maladies, de troubles et d’affections. Nombre de ces études ont été examinées et publiées dans des revues scientifiques. Par exemple, le Journal of Alternative Medicine a publié une étude en 1998 dans laquelle quarante-neuf étudiants ayant reçu un diagnostic de dépression clinique ont été choisis au hasard pour recevoir des traitements reiki le même jour ou à quelques jours d’intervalle. Les séances de reiki n’ont pas semblé être efficaces pour la dépression clinique mais se sont révélées aussi efficaces que les médicaments sur ordonnance qu’ils prenaient déjà.

Une revue sur le Reiki et la dépression
4.9 (98%) 32 votes